Toi (poème).

Toi

Quand je ferme les yeux, je pense à toi
Quand je ferme les yeux, je rêve de toi
Quand je ferme les yeux, ton image se dessine
Quand je ferme les yeux, c'est comme si j'imagine
Chaque partie de ton corps
En méditant sur les formules d'un sort
Qui m'aidera à te faire tomber en amour
Pour te garder auprès de moi pour toujours
Parfois, quand j'ouvre les yeux
Tu te trouves non loin de moi
Et, je vois que tu prends cet air joyeux
Celui qui m'a fait violer toutes les lois...
... que je m'étais fixé...
... que je m'étais promis de respecter
Le jour où je t'ai rencontré.

Commentaires

Articles les plus consultés